home_visu

Archives par catégorie > 2013

Tous nos articles de 2013

Meilleur produit bio de l’année 2014 !

Terra Madre et les Jardins de Gaïa sont heureux et particulièrement fiers de vous annoncer la belle récompense attribuée à « Mon mélange… poissons ». La qualité et la finesse de cette sélection d’épices lui ont permis d’être élu Meilleur produit bio de l’année 2014 par un jury de 100 consommateurs ! C’est la première fois qu’une épice est primée !

Bel encouragement pour cette petite entreprise qui travaille avec des partenaires bio et équitables et réalise tous ses mélanges à la main, en Alsace, pour garantir une fraîcheur idéale ! Nous partageons les mêmes valeurs, et c’est naturellement qu’en 2011, nous en sommes devenus les distributeurs.

Nous vous invitons sans plus tarder à tester ce mélange d’épices et le reste de la gamme Terra Madre pour révolutionner les saveurs de votre cuisine quotidienne !

 

Visu mon melange poisson

 

Pour en savoir + sur Terra Madre

Idée recette délicieuse et facile à réaliser ?

Poisson en papillote, sauce lait de coco à « Mon mélange… poissons » Terra Madre

Ingrédients pour 2 personnes:

– Filets de poisson, de préférence durable, par exemple du lieu noir (Conso guide_poisson WWF)

(100 à 150g par personne)

Pour la sauce :

– 1 brique de lait de coco bio

– 1 doigt de gingembre frais bio

– Quelques fines branches de céleri bio

– 1 échalote bio

– 1 càc ½ de Mon mélange… poissons Terra Madre

* Épluchez et hachez finement le gingembre frais et l’échalote. Coupez les branches de céleri en fines tranches. Faites revenir le tout dans une petite casserole huilée. Si besoin, ajoutez un petit peu d’eau pour que cela ne colore pas trop. Lorsque l’eau est évaporée, ajoutez Mon mélange… poissons ainsi que le lait de coco. Salez légèrement. Le curcuma du Mélange pour poissons donne une belle coloration à la sauce et le fenouil et la coriandre se marient très bien au céleri.* Faites cuire les filets de poisson au four en papillote (environ 20 minutes à 180°c). Vous pouvez parsemer les filets de poisson de gingembre et céleri coupés finement.* Proposition d’accompagnement : un bon riz basmati et des légumes bio et locaux de saison.

* Servez les filets de poisson, le riz et les légumes nappés de la sauce épicée. Les baies roses présentes dans Mon mélange… poissons donnent une jolie touche colorée à l’assiette.

Astuce : afin que le gingembre frais infuse et libère toutes ses saveurs, préparez la sauce à l’avance !

Bonne dégustation !

 

 

 

 

Marché de Noël, saveurs épicées

Depuis le XIVème siècle, les Christkindelsmärik – en dialecte alsacien – ou Marchés de Noël, s’installent sur les places des villes et villages avec leurs odeurs enivrantes d’épices et leurs couleurs chatoyantes. Une véritable institution à laquelle, en tant qu’entreprise alsacienne, nous participons chaque année avec joie !

Pour savoir sur quel marché nous retrouver jusqu’au jour de Noël, suivez-nous sur notre page Facebook  et pour recréer chez vous l’ambiance de Noël, tentez la recette du pain d’épices ci-dessous ! Du miel, un mélange d’épices adapté, prêts à surprendre vos amis ?

Marche-de-Noel-colmar montage

Pain d’Epices

Ingrédients issus de l’agriculture biologique de préférence.

Pour 6 personnes

*250 g de miel de châtaignier
*6 cuillère à café de Mélange pour Pain d’épices Terra Madre
*250 g de farine
*1 sachet de levure chimique
*5 cl d’huile de tournesol
*Le zeste d’une orange
*1 petite tasse d’eau bouillante

Préparation 

*Mélanger l’eau bouillante, l’huile de tournesol, le miel de châtaignier, le zeste de l’orange et les épices.
*Ajouter la farine et le sachet de levure chimique, mélanger.
*Verser dans un moule beurré et fariné.
*Cuire 50 minutes à 180°C.

 

 

Bonne Dégustation !

 

 

Bio, équitables et primés !

Cette année 2013, sur 10 000 produits présentés et évalués en Angleterre lors des « GREAT TASTE AWARDS », à l’aveugle et par de fins connaisseurs, seuls 125 ont été récompensés de 3 étoiles.

Le primeur de la coopérative de petits producteurs du Darjeeling, le Mineral Springs FTGFOP1 FF, a été, lui, le seul thé d’origine à obtenir cette note maximale !

Trois autres de nos thés vendus en Angleterre via notre distributeur Equalitea – With the fairies (Elixir des petits lutins), Tra To Quy oolong, Bollywood Flush – ont également été primés. Une belle reconnaissance ! D’autant plus si l’on sait que ce prix est LA référence au Royaume-Uni, décrite comme les « Oscars » du monde de l’alimentation.

Notre primeur du Darjeeling s’était déjà vu décerner le 1er prix en 2009 par le Club des Buveurs de Thé / Bretagne Pays de la Loire, club qui a élu cette année à nouveau un de nos thés, le Grand Keemun FOP.

Ces reconnaissances viennent renforcer notre conviction que des thés bio, équitables et de petits producteurs sont de qualité supérieure et peuvent s’élever au rang de grands crus de jardins réputés …

Et vous, si vous deviez faire un choix parmi nos thés, lequel éliriez-vous ?

Nos thés primés par de jurys !

 

Maté – Comment faire ? – # 3

Allié de choix pour faire le plein d’énergie en ce changement de saison, le maté, boisson emblématique de la culture latino-américaine, est un concentré de vitamines et d’oligo-éléments issu d’une variété de houx. Traditionnellement partagé entre amis ou en famille, on le boit dans un « maté », calebasse, à l’aide d’une « bombilla », pipette en fer.

Les accessoires : *un maté, *une bombilla, *une bouilloire d’un litre eau chaude

prépa maté, -materielRemplir un « pot à maté » aux ¾ de maté et y insérer la pipette « bombilla ». Une fois installée, la pipette reste en place.

Faire chauffer 1 l. d’eau sans la faire bouillir (80-85°c) pour que les arômes soient préservés lors de l’infusion.

 

 

 

versement eau matéEn attendant que l’eau soit à bonne température, hydrater le maté en versant régulièrement un peu d’eau tiède. Les feuilles vont gonfler au fur et à mesure.

Verser l’eau chaude autour de la pipette 

pour que l’eau mouille progressivement le maté et déguster à l’aide de la pipette, puis remplir à nouveau le pot à maté.

 

 

maté prêtTraditionnellement, la personne qui le prépare prend soin de remplir et faire passer le maté de main en main à ses convives, chacun buvant dans le même récipient, avec la même bombilla. Préparé de la sorte, le même maté peut ainsi servir pour une contenance d’1 l. d’eau chaude.

Au fur et à mesure des infusions, l’amertume primaire laisse place à des saveurs plus douces.

 

 

Le maté est connu pour ses propriétés stimulantes sans être excitant. Il contient de la caféine, mais liée à la composante chimique de la plante, celle-ci agit de façon douce, lente et plus constante que celle du café. Boire du maté ne conduit en général ni à l’insomnie, ni à l’anxiété ou à l’excitation. Elle sera une alliée précieuse lors d’un régime amincissant.

Consommé chaud plusieurs fois par jour en Argentine ou au Chili, le maté est préféré froid en été au Paraguay et dans le nord de l’Argentine. Mélangé à un jus de fruit frais, à des plantes aromatiques, ou encore aromatisé de fruits rouges, le maté est une base idéale pour des boissons originales !

Besoin d’idées pour vos boissons saines et délicieuses ?

 

Au jardin de Selimbong

Notre périple au Darjeeling nous mène dans les 160 hectares du jardin de thé de Selimbong, situé à seulement 25 km de Tiger Hill, où les nombreux amateurs viennent admirer les majestueux levers de soleil sur l’impassible mont Everest…

Sérénité et savoir-faire

Dans l’un des rares jardins du Darjeeling à être certifié en biodynamie, l’ambiance est presque mystique. La vie bat son plein, le rythme est dicté par la nature, la beauté et la gaieté des soixante cueilleuses vous saisissent. Une multitude d’oiseaux, les singuliers Pangolins – une espèce de fourmiliers protégée – et de nombreuses autres espèces ont élu domicile dans ce territoire riche en nourriture et en abris.

Ce jardin est l’un des plus anciens du Darjeeling, puisqu’une plantation existait déjà en 1860. Depuis 1997, le TPI (Tea Promoters of India) soutient la coopérative de 495 salariés en achetant les feuilles produites et récoltées par les paysans, puis en les exportant. Ainsi, les producteurs bénéficient des garanties et avantages liés à leur statut de salariés. Labellisés par Demeter, l’organisme de certification de l’agriculture biodynamique, ainsi que pour le commerce équitable, ces producteurs au savoir-faire riche vivent au rythme d’une conception de l’agriculture très proche de la Nature.

Dans le jardin de Selimbong, les cueilleuses s'affairent.

Dans le jardin de Selimbong, les cueilleuses s’affairent.

Biodynamie, des principes simples

Les thés de Selimbong sont reconnus pour leur qualité exceptionnelle, et des connaisseurs du monde entier attendent impatiemment leurs fameuses récoltes d’été au goût de muscat. Ce jardin a d’ailleurs gagné le prestigieux prix « Tea Board of India Award for Quality ». La clef de ce succès ? Quelques principes simples mais précis :

  • * La diversité écologique est recherchée dans le paysage,
  • * La qualité des cultures est améliorée en utilisant des préparations biodynamiques à base d’herbes locales,
  • * Un calendrier lunaire est utilisé pour déterminer les meilleurs moments pour planter, cultiver et récolter.

 

Toujours à la recherche de nouvelles spécialités, les producteurs de Selimbong nous surprennent très agréablement par les essais qu’ils réalisent !

Des gestes précis, de la patience et du plaisir au travail !Du plaisir à cueillir...
Des gestes précis, de la patience et du plaisir au travail !

Grâce à la prime, des avancées pour les enfants

Les bonnes conditions de travail assurent elles aussi des productions plus soignées. Lorsqu’un groupe de travailleurs est certifié pour le commerce équitable par l’organisme FLO, il crée un « joint body », comité de représentants des travailleurs et des employeurs, chargé d’utiliser à bon escient la prime du commerce équitable.

Grâce à cette prime, des installations pour améliorer l’irrigation ont pu être installées dans ce jardin où l’eau manque. Ces dernières années, à Selimbong, elle a aussi servi à créer un local de réunion pour les mères et leurs enfants faisant office de pouponnière, lieu de réunion, et venant s’ajouter à la maternité existante. Des activités sportives et culturelles sont également proposées afin d’améliorer l’harmonie au sein des habitants du jardin.

 

Respect, bien-être et savoir-faire, une harmonie nécessaire, confirmée par Chandra Deo Gurung, le responsable de l’usine de Selimbong : « Tout est affaire de précision pour obtenir un thé parfait : « Faire un excellent Darjeeling, c’est comme produire un excellent Champagne chez vous ! » « 

Thé blanc en Zhong – Comment faire ? – # 2

Ses saveurs délicates, ses qualités rafraîchissantes et sa faible teneur en théine font du thé blanc un thé particulièrement apprécié en Chine lors des fortes chaleurs. L’accessoire utilisé ci-dessous est le Zhong. Utilisé depuis la dynastie Ming (de 1368 à 1644), cette petite tasse à couvercle est idéale pour la dégustation des thés délicats blancs, verts ou oolong, afin de concentrer les saveurs et de découvrir à chaque infusion de nouvelles nuances.

Les accessoires :

*une bouilloire d’eau chaude *un bateau *un zhong *un pot à thé rempli d’eau froide *un pot à thé et des petites tasses qui serviront au service si vous êtes plusieurs à déguster

Les accessoires de la préparation du thé en Zhong

 

Rincez le Zhong à l’eau chaude, afin de le réchauffer, et symboliquement, comme dans tous les rituels attachés au thé, de purifier le contenant qui va l’accueillir.
Placez-y 1 c. à thé bien généreuse de feuilles de thé. En général, plus il y a de feuilles, plus les infusions successives devront être de courte durée.

 

 

etape-1

De l’eau à bonne température :

Hydratez rapidement les feuilles, tout en veillant à vider complètement l’eau afin que l’infusion ne se poursuive pas.
Versez l’eau à bonne température (indiquée sur chacun de nos sachets).

Astuce ! Il est parfois difficile d’obtenir la température adéquate. Si l’eau est bouillante, couvrez au préalable les feuilles d’eau froide afin de ne pas les brûler et d’obtenir une température adaptée.

 

etape-2

Des parfums volatiles :

Remuez légèrement les feuilles avec le couvercle, afin que toutes soient bien imprégnées d’eau. Laissez infuser 4 minutes.

Tout en retenant les feuilles avec le couvercle du Zhong, versez la liqueur dans une tasse ou dans un petit pot de réserve appelé Cha Hai. Certains parfums des plus subtils étant très volatiles, on peut sentir dans le couvercle le parfum qui se dégage de l’infusion.

 

 

etape-4

Votre thé blanc est prêt à être dégusté et apprécié !

Préparé de cette manière, il révélera toute la subtilité de ses saveurs. En le laissant infuser la première fois 4 minutes, comme indiqué ci-dessous, vous pourrez infuser une deuxième et troisième fois ces mêmes feuilles. En s’ouvrant progressivement et complètement, les feuilles vous livreront toute l’étendue de leurs parfums.

Bonne dégustation ! 

 

Pour tous les thés, une règle d’or : plus le contenant dans lequel est réalisée l’infusion est petit, plus la diversité et la qualité des saveurs se développeront ! A titre indicatif, nous avons utilisé pour cette dégustation le thé blanc chinois Yu Guang Bai Yunnan. Faites votre expérience et partagez-nous vos impressions !

 

 

Subarna Small Tea Farmers

En ce mois du juillet, nos pas nous mènent chez les petits producteurs de Subarna Small Tea Farmers, dans le Darjeeling. Moins de 100 paysans se sont regroupés dans cette coopérative qui transforme ses feuilles de Camellia Sinensis dans l’usine de Samabeong, jardin de thé le plus proche. Une petite production, dont la totalité n’atteint pas les 100 hectares, mais de grande qualité, dont la récolte de printemps rare et sublime est arrivée au début du mois de mai !

Le président de la coopérative de Subarna regardant le catalogue des Jardins de Gaïa.

Le président de la coopérative de Subarna regardant le catalogue des Jardins de Gaïa.

Un charme unique

Hauts perchés, les 9 hameaux de producteurs de la coopérative de Subarna côtoient les cieux. Dans cet environnement au charme unique, le calme est un instant interrompu par l’envol d’une huppe fasciée. Autour des plants de thé s’épanouissent cardamome commune, millet, gingembre, maïs et piments mais aussi moutarde, dont les feuilles sont cuisinées comme des légumes. Quelques rizières apparaissent de-ci de-là, un peu plus loin une forêt de bambou s’élève…

Sur ces hauteurs, de belles avancées à encourager

Ce décor dans lequel vivent et travaillent les producteurs de Subarna contraste pourtant avec la pauvreté qui est la leur. Depuis 1997, Tea Promoters of India les soutient en achetant, fabriquant et vendant leurs feuilles de thé et depuis 2008, ils se sont inscrits dans une démarche de commerce équitable. Ainsi, les conditions de vie des producteurs et de leurs familles ne cessent de s’améliorer et les nouveaux membres de se présenter. Ces dernières années, avec la prime du commerce équitable, ils ont pu bénéficier de formations sur la pratique de l’agriculture biologique, et créer une pépinière dans laquelle ils font grandir de nouveaux plants de thé. Tout en agissant en accord avec la biodiversité propre à leur environnement, ils produisent ainsi chaque année des thés de plus haute qualité.

Visite de Subarna en images…

Théiers et forêt primaire se mêlent autour de la ferme.

Théiers et forêt primaire se mêlent autour de la ferme.

A l'arrivée dans la brume, Arlette est invitée à couper le ruban de bienvenue !

A l’arrivée dans la brume, Arlette est invitée à couper le ruban de bienvenue !

Avec les producteurs, une dégustation de Masala Tchaï maison s'impose.

Avec les producteurs, une dégustation de Masala Tchaï maison s’impose…

Les familles nous avaient preparé leurs spécialités : momos, dhal et beignets... délicieux !

Les familles nous avaient préparé leurs spécialités : momos, dhal et beignets… délicieux !

Lors de notre visite l’année dernière, de nombreux producteurs étaient présents pour nous accueillir et échanger sur notre partenariat. Ces rencontres régulières sur le terrain font partie des fondements des Jardins de Gaïa, mais ils constituent aussi une garantie pour vous comme pour nous, de la qualité des thés que vous dégustez ! 

Thé glacé – Comment faire ? – #1

Puisque notre passion commune est avant tout le thé, désormais, vous trouverez régulièrement sur ce blog des conseils sur la préparation de ce produit noble qui se divise en d’innombrables spécialités. L’été est arrivé, et avec lui la saison des thés glacés… Tous les détails pour les préparer chez vous  !

phase-1-tutoriel-1Conseils d’amateurs de thé

Pour chaque famille de thé ou de tisane, la température et le temps d’infusion varient. Ils sont indiqués sur le devant de nos sachets, consultez-les !

Utilisez de préférence une eau de source ou filtrée.

Dosage pour un thé glacé

Thés : utilisez 4 c. à café  pour 1 litre d’eau (jusqu’à 6 c. si les feuilles sont volumineuses).

Rooibos, honeybush, infusions : 3 c. à soupe pour 1 litre d’eau.

phase-2-tutoriel-11. Technique à chaud

Laissez infuser le temps adéquat (3-4 min pour un thé vert, 10 minutes pour une infusion) et filtrez. Laissez refroidir, et ajoutez selon l’envie un jus de fruits pressés, des rondelles de citron ou des feuilles de menthe fraîche.

Cette technique permet d’obtenir un délicieux thé glacé, sans amertume, ne nécessitant pas d’ajout de sucre. Elle est idéale pour toutes vos idées à base d‘infusions (plantes, fruits, honeybush, rooibos, maté), ou de thés aromatisés comme le Douceur exotique.

Astuce pour une préparation minute

Utilisez la même quantité de thé ou de tisane, mais faites-en une infusion plus concentrée en y versant seulement 1/2 litre d’eau. Versez l’infusion ainsi obtenue dans une cruche remplie de glaçons. Et décorez suivant l’inspiration !

phase-3-tutoriel-12. Technique à froid

Pour une boisson au goût intense, mettez 3 C. à S. de thé dans 1 litre d’eau froide. Pour les thés aux feuilles fines, jeunes et tendre telles que celles du thé vert nature coréen Seogwang Sencha Spring laissez infuser 20 à 30 minutes, pour les feuilles plus épaisses, laissez-les jusqu’à 5h au réfrigérateur, dans l’idéal une nuit. Ajoutez selon l’envie des glaçons ou un trait de jus de citron, et dégustez !

Cette méthode est aussi délicieuse avec des grands thés tels que les thés verts natures japonais Gyokuro ou  Sencha, et d’ailleurs avec tous les thés natures (noirs, verts ou oolong) ou ceux délicatement épicés, qui déploient de très belles saveurs pour un effet encore plus désaltérant !

Info : à froid, l’amertume ne se développe pas dans l’infusion.

 

Retrouvez encore plus d’idées recettes pour égayer vos cocktails glacés dans notre sélection « Infusion et thés glacés » , ou aimez notre page Facebook, pour des astuces tout au long de l’été !

Que vous soyez novice, amateur ou fin connaisseur, nous espérons que vous trouverez des informations qui vous parlent, mais n’hésitez pas à les commentez, à nous faire part de vos envies ou à nous partager vos astuces et préférences !

 

 

 

La presse en parle

« Arlette Rohmer conte les thés », La Vie, février 2014

Arlette-rohmer-conte-les-thes,-La-vie,-13-02-2014

« Sustainability brings dividends for Les Jardins de Gaïa », www.organicandwelnessnews, printemps 2014

Sustainability-brings-dividends-for-JDG,-organicandwelnessnews,-printemps-2014

« Les Jardins de Gaïa. Ses thés bio partent à l’export », Le journal des entreprises, janvier 2014

Journal des entreprises, janvier 2014

« Voyage au pays du thé », Bio contact, décembre 2013, n°241

BIOCONTACT-voyage-au-pays-du-the

Psycho Enfants Hors Série, 16 décembre 2013

2013_12_16 PSYCHO_ENFANTS_HORS_SERIE

« Trophée Entreprise à fort potentiel », Dernières Nouvelles d’Alsace, Supplément éco 2014, 14 déc. 2013

DNA-12.12-web

« Des thés et tisanes pour affronter l’hiver », Vins et Gastronomie, novembre 2013

2013-11-13-VINS&GASTRONOMIE

« New to the show in…tea », Fine Food Digest, septembre 2013

20130904-FineFoodDigest-September-recadre

« T Militant ? Oui, nous le sommes », Top Nature, 7 août 2013, n°112

2013-07-11~TOP_NATURE-

« Arlette Rohmer, Tee-Genuss », Organic en vogue.de, 16 juillet 2013

Organic-en-vogue.de

« Rencontrer Arlette Rohmer à l’heure du thé », L’Alsace Week -end, 21 juin 2013

L'alsace rubrique savourer

« Show devant, extra doux », Gala Gourmand, juin 2013

GALA GOURMAND - juin 2013

« Jardins de Gaïa », biobernai.com, 19 juin 2013

INterview Arlette - Biobernai.com 19.06.2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« LPO Alsace et Les Jardins de Gaïa : un thé militant ! », LPO ALSACE, 17 juin 2013

« LPO Alsace et Les Jardins de Gaïa : un thé militant ! », LPO ALSACE, 17 juin 2013

« Les Jardins de Gaïa : du thé bio et équitable » Dorsaf M., Vivre Bio n°26, p. 52, juin 2013

VIVRE BIO - juin 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La trousse Naturo positive de la future maman Bio », Top Nature n°111, p 42-43, mai 2013

TOP NATURE future maman - mai 2013-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOP NATURE future maman - mai 2013-2

« Spécial tentation », Top Nature n°111, p.58-59, mai 2013

TOP NATURE infusette the blanc - mai 2013-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOP NATURE infusette the blanc - mai 2013-2

« Le smoothie au thé vert bio », Biba, mai 2013

BIBA - mai 2013

« Le plus vitaminé, le Matcha Latte », Elle, 12 avril 2013

ELLE - avril 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Parfums d’ailleurs », Cuisine Actuelle, Hors-série, janvier-février 2013

CUISINE ACTUELLE Terra Madre - janvier 2013

+ d’infos sur cette publication

« Le thé matcha = le dopant cellulaire », Femme Actuelle, 11 février 2013

FEMME ACTUELLE - fevrier 2013

« Dans le Ried, les saveurs des thés des Jardins de Gaïa », Journal L’Alsace, 20 décembre 2012

2012-12-20~L_ALSACE les Jardins de Gaïa.pdf

« Les Jardins de Gaïa : organic by creation », Barbara Dufrêne, Tea and Coffee Trade Journal, p. 22 – 30, Novembre 2012

TEA&COFFEE - juin 2013-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TEA&COFFEE - juin 2013-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TEA&COFFEE - juin 2013-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TEA&COFFEE - juin 2013-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 + d’infos sur cette publication

Contacts presse:

Zmirov Communication – 64, avenue Jean-Jacques Rousseau – 75001 PARIS – Tél: 01 73 78 24 37 – laure.meyers@zmirov.com – www.zmirov.com

Les Jardins de Gaïa – 6, rue de l’écluse – 67 800 WITTISHEIM – Tél: +33 (0)3 88 85 96 50 – anne.florence@jardinsdegaia.com

« CoThé Jardins », une expo, un thé

Samedi 29 juin à partir de 14h, nous accueillerons à la Maison de thé l’artiste plasticienne Claire Xuan pour une exposition autour du thé innovante et une création conjointe d’un thé coréen, le « CoThé Jardins » Seogwang Ginger Lemon.

Carte postale expo Cothé JardinsPhotos exposées dans la Maison de thé et les jardins zen

Les photographies réalisées par Claire Xuan au fil de ses voyages aux pays des thés seront exposées à l’intérieur de la Maison de thé, mais pour la première fois aux Jardins de Gaïa, aussi à l’extérieur, dans les jardins zen. Cette série de photos, dont certaines sont exposées en exclusivité, vous fera découvrir des plantations de ce breuvage millénaire, des théiers parfois sauvages, des rituels et des cérémonies qui le célèbrent ainsi que les jardins des temples et des monastères que Claire Xuan a parcourus.

Photographe et plasticienne, Claire publie depuis 1998 de splendides carnets de voyage qu’elle expose dans le monde entier. D’origine vietnamienne, elle trouve son inspiration dans la philosophie de ses ancêtres et les 5 éléments : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau.

Durant son exposition dans la Maison de thé, du 29 juin au 14 septembre, elle présentera aux visiteurs son dernier opus “Thés et temples de Corée”, qu’elle a inauguré au musée Guimet en octobre dernier, accompagnés d’autres objets, créant ensemble une collection à part entière…

Un thé inédit typiquement coréen

A cette occasion, nous avons créé une recette inédite nommée « CoThé Jardins » Seogwang Ginger Lemon, un thé vert typiquement coréen originaire de l’ïle de Jeju-Do, située non loin de la péninsule sud-coréenne. Généreusement agrémenté de morceaux de citronnelle et de gingembre, cette création maison associe saveurs acidulées et iodées, donnant une boisson agréable de tous les instants.

Ce thé, ainsi que trois autres thés coréens, seront à découvrir dans de jolies boîtes sérigraphiées, fabriquées en France et imaginées par Claire Xuan : les T&T Box. Pour une plongée dans l’univers du thé en Corée du Sud, et allier délice et style !

Les 4 T&T box vous réservent des thés coréens: Seogwang Sencha spring, Seogwang Spring special, Seogwang Summer green et la nouveauté, le "CoThé Jardins" Seogwang Ginger Lemon (de g. à dte)

Les 4 T&T box vous réservent des thés coréens : Seogwang Sencha spring, Seogwang Spring special, Seogwang Summer green et la nouveauté, le « CoThé Jardins » Seogwang Ginger Lemon (de g. à dte)

Rendez-vous à l’inauguration !

Pour déguster ce nouveau thé et rencontrer Claire Xuan, nous vous invitons à l’inauguration de l’exposition « CoThé Jardins », le samedi 29 juin à partir de 14h, à la Maison de thé !

Pour plus d’infos sur Claire Xuan, retrouvez-la sur le site Eléments d’édition. A la demande de l’artiste, nous vous rappelons qu’aucune partie de ces photographies ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit par aucun moyen.

 

Japan Expo : Démonstration et dégustation

Depuis quelques semaines déjà, vous pouvez lire sur notre page facebook des recettes de cocktails à réaliser facilement chez vous. Pour profiter de démonstrations en direct et bien sûr, les déguster, venez nous retrouver du 4 au 7 juillet à la Japan Expo sur le stand BJ34 – hall 5A, au parc des expositions de Paris Nord Villepinte !

Large sélection de thés et démonstrations assurées !

Notre stand fraîchement relooké à découvrir, la plus grande sélection de la Japan Expo en thés bio, qu’ils soient natures, parfumés ou japonais, un bar à cocktail original ! A la Japan Expo, scène culturelle incontournable pour découvrir la richesse et la beauté de la culture japonaise, nous vous accueillerons pour vous rebooster, vous offrir une pause zen bien méritée ou un tour du monde du thé !

Pour vous faire une idée de ce qui vous y attend, nous vous proposons une recette de cocktail au matcha facile à réaliser chez soi :

Cocktail Fizzy MintCocktail Fizzy Mint au thé vert Matcha

Dans un blender, mettez 8-10 feuilles de menthe fraîche, 2 cuillères à soupe de citronnade biologique, 2 cuillères à café de matcha Fuku for cooking et mixer.

Ajoutez ensuite doucement une bouteille de 75 cl de limonade biologique.

Versez le tout dans un verre avec des glaçons.

Rajoutez des feuilles de menthe pour la déco et une rondelle de citron.

Et régalez-vous !

Bannière Japan expoFestivités 100% japonaises

Au programme de l’exposition, des festivités 100% japonaises pour découvrir et apprécier la culture ancestrale & moderne nippone. Mode, littérature & manga, gastronomie, musique : tous les univers seront représentés pendant 4 jours sans interruption.
Retrouvez tout le programme sur http://www.japan-expo.com/

Zone 51 écolos musicos

Ça bouge à Sélestat ! Au Bal des Petits Hommes Verts le 26 juillet, grosses têtes d’affiche rimeront avec musique alternative et écologie : des valeurs défendues par Zone 51, une association partenaire qu’il vous faut absolument connaître ! Un nouveau thé vert tonique sera à y découvrir : le « Thé de Zone 51 ».

« Petit à petit l’oiseau fait son nid », dit l’expression populaire. Très juste dans le cas de Zone 51. De petites soirées en manifestations plus importantes, Zone 51 en est arrivée à accueillir dans leur festival phare, Léz’arts Scéniques, de grosses pointures de la scène actuelle française et internationale… Pour n’en citer que quelques uns, en 2010, vous avez peut-être écouté les mythiques rappeurs d’ IAM,  Les Wampas et les Tambours du Bronx, en 2012, Tiken Jah Fakoly, Birdy Nam Nam et Lofofora.

Cette année, Zone 51 change de concept : à la place d’un festival – 3 jours, 3 ambiances -, ils proposent plusieurs manifestations. Au Bal des Petits Hommes Verts, petit clin d’oeil aux écolos, la thématique est affichée !

« Thé de Zone 51 », un « Alternative tea for alternative people »

Car Laurent Wenger, le président de l’association, et ses collaborateurs et nombreux bénévoles ont des valeurs et les défendent. C’est ce qui fait leur force, et c’est aussi pour cela qu’ils sont un vrai coup de cœur pour Arlette Rohmer, la gérante des Jardins de Gaïa. Jusqu’ici, nous les soutenions pendant le festival des Arts Scéniques, et le Léz’arthé avait été créé pour l’occasion. Depuis 19 ans, nous nous investissons auprès d’initiatives et de projets aux quatre coins du globe, mais Zone 51 est à seulement 10 km de notre siège et elle se donne vraiment les moyens de faire des choses biens.

C’est pour cela que, dorénavant, notre partenariat se fera tout au long de l’année. Nous lancerons  le « Thé de Zone 51 », un « Alternative tea for alternative people » lors du Bal des Petits Hommes Verts ! A découvrir sur le festival dans notre espace détente en extérieur ombragé, l’ « Espace  Gaïa » : la p’tite pause zen idéale pour se ressourcer et faire la fête jusqu’au bout de la nuit !

Démarche écolo d’un bout à l’autre du festival

La démarche de Zone 51 qui nous plaît tant se retrouve d’un bout à l’autre du festival : gobelets réutilisables, toilettes sèches, cendriers de poche, poubelles diverses pour le tri des déchets, mais aussi bénévoles sympas qui vous expliqueront en live les raisons de tout ces choix. Puisque rien ne vaut la sensibilisation intelligente en chair et en os ! En amont et en aval, rien n’est laissé au hasard : tracts en papier recyclé et encre végétale, partenariat avec le SMICTOM pour le recyclage des déchets, mise en place sur leur site internet d’un lien de co-voiturage, de navettes à tarif unique, ou encore achats alimentaires principalement locaux.

Au Bal des Petits Hommes Verts, vous pourrez déguster toutes sortes de spécialités, car consommer local c’est aussi privilégier la diversité !

Côté son, des musiques alternatives

Bal des petits hommes verts

Là aussi, la démarche reste pêchue et alternative et les artistes présents sont connus pour leurs valeurs engagées. Vous allez pouvoir danser !

TRYO, pilier de la scène francophone et connu pour ses textes engagés,

ALBOROSIE, le plus jamaïcain des siciliens aux 20 ans de carrière,

LES OGRES DE BARBACK et leurs chansons réalistes,

CLAUDIO CAPEO, groupe de chanson française, né en Alsace…

Le festival débute en plein après-midi, à 15h, le 26 juillet et ne s’éteindra qu’au bout de la nuit, alors, petits ou grands, venez en profiter !

Toutes les infos sont à retrouver sur le site de zone 51: http://www.zone51.net/

 

SOFA à Gaïa

Nous avons eu la visite, il y a quelques jours, de Bernard Ranaweera, le président de la coopérative SOFA (Small Organic Farmer Association), qui pratique la biodynamie avec les petits producteurs de thé et d’épices au Sri Lanka. Un grand plaisir pour nous, puisque nous les soutenons depuis 1997, et que c’est la première fois qu’il venait nous rencontrer sur notre site en Alsace !

 

Bernard, président de SOFA, nous a fait l'honneur de sa visite.

Bernard, président de SOFA, nous a fait l’honneur de sa visite.

Small Organic Farmers Association (SOFA) est une coopérative sri-lankaise, qui rassemble quelques 2396 petits producteurs. Ce sont eux qui produisent tous nos thés sri-lankais auxquels vous avez pu goûter, natures ou mélangés, dans nos thés aromatisés. Mais ces petits producteurs sont pleins de ressources et cultivent aussi un grand nombre d’épices que vous trouvez dans la gamme Terra Madre : cannelle, macis, gingembre, curcuma, muscade, à retrouver pures ou savamment associées.

 

Région de Kandy au Sri Lanka, où se situe la coopérative SOFA.

Région de Kandy au Sri Lanka, où se situe la coopérative SOFA.

Situés dans les massifs montagneux des UVA et Highgrown, les jardins de thé bénéficient d’un climat tropical, tempéré par la fraîcheur de l’altitude. L’alternance d’une saison sèche et d’une saison de mousson crée des conditions idéales pour obtenir des thés de qualité. Fondé en 1997, ce groupement rassemble aujourd’hui des petits producteurs de thés noirs et verts, mais aussi d’épices et de plantes aromatiques, tous issus de l’agriculture biologique. Les thés noirs sont produits dans les Highgrown, tandis que les thés verts et les épices plutôt dans les Middlegrown, dans la région de Kandy.

 

 

Une réforme en faveur des petits producteurs

En 1972, une réforme agraire a limité la superficie des parcelles à 30 ha et ordonné la redistribution à des familles d’agriculteurs par petits lopins. Cette réforme a profité à bon nombre, notamment aux producteurs de thés, puisqu’ils sont aujourd’hui à l’origine de 65% des thés produits dans le pays. Quantité de ces thés sont encore aujourd’hui connus sous l’appellation « thé de Ceylan », se référant à l’ancien nom du pays. Les petites parcelles abritent de fait une grande biodiversité de culture, puisque le thé est la source principale de leurs revenus, mais sa culture cohabite aussi avec un jardin potager pour la consommation familiale et avec des arbres fruitiers ou utiles à la construction.

La végétation est luxuriante et la biodiversité impressionante dans les Highgrown

La végétation est luxuriante et la biodiversité impressionante dans les Highgrown

L’esprit de SOFA : valoriser les trésors

Lorsqu’en 1993, le Dr Sarath Ranaweera, le frère de Bernard, fonde SOFA, il vient valoriser les trésors de cette biodiversité et apporte coopération entre producteurs, méthodes de culture biologique et avancées sociales permises par un commerce juste.

Bernard, lui-même petit producteur de thés et épices bio et équitables produits dans le respect des méthodes de la biodynamie, préside SOFA. Sa visite dans nos locaux lui a permis de découvrir comment nous étions installés et comment nous faisions la promotion de ses thés et de ceux de ses collègues et amis paysans. Nous les remercions tous de l’honneur de cette visite et des délicieux thés dont ils nous régalent récolte après récolte.

 

Le saviez-vous ?

Fleur de macis prête à embaumer vos plats préférés !

Fleur de macis prête à embaumer vos plats préférés !

Fleur de macis sur la noix de muscade

Fleur de macis sur la noix de muscade

La fleur de macis, qui s’utilise comme épice seule, pour la pâtisserie (plus raffinée que la muscade) ou mélangée, dans un curry par exemple, est en réalité une petite fleur qui entoure la noix de muscade dans sa coque. Elle est rouge lorsqu’elle est fraîche et prend une jolie couleur orangée au séchage, prête à libérer ses délicates saveurs !

Envie de tester ? Livrez-nous vos plus belles recettes !

 

 

 

Brunch en images

Le brunch qui ouvrait la quinzaine du commerce équitable à la Maison de thé samedi le 4 mai a tenu ses promesses : une très belle fête où vous êtes venus nombreux ! Petits et grands, artistes et gourmands, curieux et passionnés, la diversité des convives nous a enchantés ! Merci à vous d’être venus partager ce moment avec nous !

Retour sur cette agréable journée en images…

 

Sucré, salé, fruité, chocolaté ou théiné, la gamme des produits équitables est chaque année plus large et les visiteurs plus nombreux !

Sucré, salé, fruité, chocolaté ou théiné, la gamme des produits équitables est chaque année plus large et les visiteurs plus nombreux !

Confiture "Jardin Bio", pâte à tartiner "Ethiquable" jus de fruits, chips ou chocolats, un brunch équitable riche en saveurs !

Confiture « Jardin Bio », pâte à tartiner « Ethiquable » jus de fruits, chips ou chocolats, un brunch équitable riche en saveurs !

Leïla, vendeuse, propose aux visiteurs les primeurs 2013 du Darjeeling.

Leïla, vendeuse, propose aux visiteurs les primeurs 2013 du Darjeeling.

Entre terrasse et Maison de thé, les visiteurs prennent le temps !

Entre terrasse et Maison de thé, les visiteurs prennent le temps !

De gauche à droite, Fanny, ajointe de direction, sa fille, Aurélie, adjointe de direction, et Céline, graphiste.

De gauche à droite, Fanny, ajointe de direction, sa fille, Aurélie, adjointe de direction, et Céline, graphiste.

Arlette, co-fondatrice des Jardins de Gaïa et Chloé, organisatrice de l'évènement, servent aujourd'hui le thé en tenue traditionnelle indienne.

Arlette, co-fondatrice des Jardins de Gaïa et Chloé, organisatrice de l’évènement, servent aujourd’hui le thé en tenue traditionnelle indienne.

Aude, chargée du e-commerce et de la vente, accueille les visiteurs.

Aude, chargée du e-commerce et de la vente, accueille les visiteurs.

Pour le plaisir des petits et grands, Lenaïc Eberlin, cuisinier conteur, ajoute de l'animation...

Pour le plaisir des petits et grands, Lenaïc Eberlin, cuisinier conteur, ajoute de l’animation…

... avec son spectacle, "Les mains à la pâte". Retrouvez Lénaïc sur son site www.bardaf-cie.com

…avec son spectacle, « Les mains à la pâte ». Retrouvez Lénaïc sur son site www.bardaf-cie.com

Vous aussi avez pris de jolies photos pendant le brunch ? Partagez-les avec nous sur notre page Facebook ! Et petit conseil, n’attendez pas l’année prochaine pour revenir nous voir, nous sommes en train de concocter des recettes de thés glacés et de cocktails inédits que vous allez adorer 😉

Joli mois de mai, à Seeyok

Comme en chaque début de mois, nous poursuivons notre périple au détour des jardins de thé pour nous arrêter dans celui de Seeyok, dans le Darjeeling, à la frontière népalaise. Un jardin dynamique, à la biodiversité incroyable… Et pour prolonger cette découverte de l’Inde, retrouvez notre sélection d’épices et de thés à tout petits prix !

Joyeux mois de mai à Seeyok - Darjeeling - Inde !

Surplombés par le majestueux Mont Kangchenjunga dont le sommet culmine à 8586 m, les jardins de Seeyok, échelonnés de 1100 à 1800 m d’altitude, sont en harmonie parfaite avec la prodigieuse nature environnante. En témoigne la bonne santé des théiers magnifiquement entretenus par les techniques fortement inspirées de la biodynamie.

Conversion à la bio : le paradis des animaux 

Lorsque le Tea Promoters of India a repris ce jardin en 1994, il a été converti aux méthodes de l’agriculture biologique, puis mieux encore, à celles de l’agriculture biodynamique ! Ce courant de l’agriculture met en avant un mouvement perpétuel qui permet à la Terre de donner le meilleur d’elle-même. Via des préparations à base de plantes locales et une prise en compte du calendrier lunaire notamment, le travail de la Terre est réalisé dans un souci d’harmonie. Après quelques années de pratique de la biodynamie, sans pour autant être labellisé, le jardin de Seeyok offre une biodiversité tout simplement incroyable ! Cerfs aboyants, faisans sauvages, lapins, serpents, lézards, tatous, civettes, à l’occasion léopards, les théiers ainsi que toute la végétation sauvage servent de cachette idéale ! La salamandre de l’Himalaya, espèce en voie d’extinction protégée, y a même trouvé sa place.

Un manager jovial et dynamique

La nature joviale et entreprenante du manager, Parveez Arshad Hussain y est pour beaucoup dans la dynamique de ce jardin.

Dans le carnet de route 2012 d’Aurélie, notre responsable export, on peut lire :

« Energique, jovial, innovateur, il a transformé le jardin de Seeyok dont il est le manager depuis 6 ans en un superbe jardin. Fan de cuisine, Parveez dévore les émissions culinaires à la télévision et aime surprendre sa famille et ses amis avec de nouvelles recettes. On retrouve cette fièvre d’innovation et cet enthousiasme dans ses thés. Au tea tasting, il nous présente bien sûr les First Flush mais aussi une spécialité dont l’équipe vient de produire 10 kg, un thé cueilli sur une parcelle spécifique et fabriqué à la main. Légèrement fermenté, il rappelle les Oolong. Comme pour une recette de cuisine qui doit être affinée suite à la dégustation, Parveez a prévu de fabriquer ce thé à nouveau avec la récolte d’été. Le thé connaîtra une fermentation plus longue et sera ainsi plus fort en goût. Il faudra patienter pour goûter cette seconde cuvée. »

Une remarque qui résume parfaitement notre démarche depuis nos débuts : la collaboration étroite qui nous lie aux producteurs nous permet ensemble d’améliorer chaque année les crus !

Ce post a titillé votre envie de voyager ?

Rejoignez-nous dès maintenant dans notre sélection indienne ! Thés d’origine natures ou parfumés du Darjeeling, mélanges d’épices douces ou relevées de la marque Terra Madre… Des tout petits prix spécialement pour vous, en exclusivité !

Banni_re_s_lection_Inde_V2

 

Foire éco-bio d’Alsace : incontournable !

Du 8 au 12 mai se tient à Colmar (68) la 32ème Foire Eco-Bio. Ce « rendez-vous des alternatives écologiques » est pour nous un incontournable, un lieu où de multiples rencontres déterminantes ont eu lieu au fil des ans. Avant de s’installer dans nos locaux actuels en 2004, cette foire était le seul endroit où vous pouviez retrouver tous nos thés… Nous y serons cette année dans notre tout nouveau stand, et espérons vous y voir, nombreux !

Affiche de la Foire Eco-Bio d'Alsace 2013 Fil rouge cette année : « Quelle métamorphose pour sortir des crises ? »

Uniquement gérée par des bénévoles et autofinancée,  l’association qui organise cette foire a le même but depuis sa création : défendre des valeurs comme l’écologie, la solidarité, l’humanisme et proposer des produits les respectant. Ancrés dans l’actualité, les intervenants s’expriment aujourd’hui sur « des réalités comme le productivisme, les nanotechnologies, les OGM, la lutte contre le nucléaire, les relations nord-sud » (voir la programmation)

Les conférences ouvertes à tous seront l’occasion de vous informer, débattre et échanger autour de la question principale qui nous concerne tous :  « quelle métamorphose pour sortir des crises? »

Au centre de cette fête, nos thés présentés dans le tout nouveau stand !

Si elle est l’occasion de s’informer et de s’engager, la Foire éco-bio d’Alsace a un caractère festif bien affirmé : concerts, spectacles, projection de films, manèges en bois pour enfants, activités manuelles pour petits et grands, et bien sûr, dégustations ! Au milieu des effluves de pains, fromages, et produits de terroir, notre stand fait office de coin zen et relax. Une parenthèse délicate et subtile où vous pourrez déguster dans le salon de thé nos dernières recettes constituant « La Collection » sur notre tout nouveau stand, plus pratique et dans un respect total de notre esprit !

Covoiturage, recyclage, partage d’idées nouvelles, des actions concrètes et locales qui nous parlent ! Et vous, avez-vous trouvé des astuces à la « crise » ?

« Les Essentiels » de Gaïa

De jolis tubes renferment maintenant vos 12 recettes préférées : un choix de thés et tisanes pour offrir ou se faire plaisir !

Elixir des petits lutins, Baiser gourmand et Finest Earl grey… Ces noms ne vous sont pas inconnus et vous rappellent des saveurs apaisantes, enivrantes ou rafraîchissantes ? Nous venons tout juste de les mettre en ligne sur la boutique, soyez les premiers à les commander !

Et si « la vie est trop courte pour boire un thé ordinaire », prenez-là du bon côté !

Très belle dégustation à vous ! Et dites-nous pourquoi ce sont vos préférés 😉

Gamme "Les essentiels"

Toute la gamme à présent disponible sur notre boutique en ligne !

Les Primeurs du Darjeeling 2013 sont arrivés !

primeurs

Cela fait des semaines que nous les attendons tous, partagés entre patience (la nature suit son rythme) et impatience (on ne se refait pas) ! Qui donc ? Les primeurs du Darjeeling 2013, évidemment ! Nous sommes ravis de vous les présenter.

Saveurs complexes et concentrées : une expérience unique

Les toutes premières feuilles de thé de la 1ère récolte de printemps se sont lentement gorgées d’arômes au gré des variations extrêmes de températures. Issus de théiers perchés sur les flancs de l’Himalaya, entre 800 et 2000 m d’altitude, la pureté de l’air n’a d’égal que la rudesse des conditions climatiques. Bercés par les nuits fraîches et les journées déjà très chaudes, les bourgeons et les petites feuilles de thé, encore toutes tendres, ont développé des saveurs complexes: plus parfumées et plus concentrées en arômes.

Si vous êtes connaisseurs,vous nous le confirmerez probablement : la dégustation d’un primeur du Darjeeling, aussi nommé 1st flush, est une expérience à part entière…

Des lots de thé uniques fraîchement arrivés ce matin

Comme nous l’écrivions dans un post précédent, la récolte a débuté assez tôt cette année. Avant que la production ne débute, nous avons sélectionné et acheté des lots uniques, issus d’une seule et même récolte. Ils proviennent d’une parcelle particulière dédiée à des théiers soigneusement sélectionnés. Par ce biais, les producteurs ont eu les moyens financiers de consacrer tout le temps requis à cette première récolte si précieuse et qualitative. Ils nous sont arrivés par avion ce matin-même, et nous en sommes tout émoustillés !

Comment faire pour goûter ces délicates récoltes?

Vous serez dans la région le 4 mai ? Venez les déguster à la maison de thé ! De 10h à 14h, ils seront en dégustation offerte à l’occasion du Brunch équitable !

Vous êtes trop loin ou ne pouvez vous déplacer ? Les primeurs seront disponibles sur notre boutique en ligne dans quelques instants !

Vous les avez aimé, un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout? Partagez votre avis en laissant un commentaire !

On va bruncher ?

Samedi 4 mai débute la quinzaine du commerce équitable partout en France.

Tels de petits Colibris, nous sautons sur l’occasion pour y mettre notre grain de sel et vous invitons tous, petits et grands, au BRUNCH EQUITABLE qui vous sera OFFERT chez nous, à la Maison de thé !

Il y a 13 ans, la quinzaine était créée pour améliorer la notoriété du commerce équitable, et il semble bien que cela ait fonctionné, puisque selon la Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE), organisatrice de l’évènement, « la notoriété du commerce équitable est passée de 9% en 2000 à 98% en 2010 et plus de 2/3 des Français se disent proches des valeurs portées par le commerce équitable ».

Et vous, quelle est votre position sur les valeurs du Commerce Equitable?

 

Affiche Brunch 2013

Pour en discuter ensemble de vive voix , venez nous rencontrer lors du brunch (breakfast + lunch) organisé dans la Maison de Thé !

Au programme :

• dégustation de nouveau’thés,

• découverte et grignotage de nombreuses autres saveurs issues du commerce équitable,

• et en avant-première, dégustation des primeurs du Darjeeling fraîchement arrivés !

Ces toutes premières récoltes de printemps, aussi nommées 1st Flush, sont connues dans le monde entier pour développer des arômes juste incomparables ! Comme nous vous le disions dans un post précédent, la récolte a débuté avec des très beaux crus. Pour être les premiers informés de leur arrivée, n’oubliez pas de consulter notre page Facebook !

 

 

A la Maison de Thé, les couleurs, parfums et l’ambiance de l’Inde seront au rendez-vous…

Et vous, êtes-vous prêts pour le voyage ?

Quinzaine du commerce équitable : Victor la vidéo

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Un rooibos à déguster glacé!

Rooibos glacé des terres arides

Avec les fortes chaleurs de ces derniers jours, nous, on a envie de se tourner vers des thés glacés ! Alors, laissons-nous tenter par un rooibos nature ou parfumé !

Nous qui sommes très amateurs de thé avons eu un véritable coup de cœur pour le rooibos voilà des années. Cette infusion au petit goût rond, la fraîcheur en bouche dans sa version glacée nous ont fait succomber. Les petits producteurs sud-africains de cet arbuste que nous y avons rencontrés nous ont fait craquer !

Défi: retrouver les minuscules graines de rooibos ! Les voyez-vous?

Défi: retrouver les minuscules graines de rooibos ! Les voyez-vous?

Au retour de son dernier voyage au mois de janvier, Arlette nous racontait qu’aujourd’hui, à la coopérative de Heiveld, les producteurs ont décidé de se rapprocher d’un mode de vie se servant de toutes les ressources de Mère Nature… Utilisant déjà l’énergie solaire et la récupération d’eau, ils ont décidé depuis 2 ans de ne plus faire de replants de rooibos, mais de les semer à la volée. Ils ont observé que les plants étaient assez petits mais très sains. Les plants morts sont laissés au sol, servant de compost.

Le véritable enjeu est en effet de ramasser au bon moment les minuscules graines de rooibos, et le défi n’est pas des moindres ! Plus petites qu’une graine de sésame, et qui plus est, de la même couleur que le sable, il s’agit de les ramasser avant que le vent ne se charge de les disperser! Un travail d’une minutie incroyable…

En savourant cet élixir cuivré bien glacé, ayons une petite pensée pour tous les talents qui se sont conjugués pour nous régaler !